en

Conservation Actions sur le terrain

Carte des actions EcoZonia dans le monde

Sélectionnez une espèce et découvrez notre soutien à sa protection
Actions de Terrain - Ecozonia
Tu Tierra Pérou
Tu Tierra Pérou En 2021, EcoZonia a contribué à hauteur de 2000€ au programme « La route de l'ours et du miel »
de l'association Tu Tierra.


Cette association péruvienne gère un vaste territoire de forêt sèche attaché à la montagne sacrée Chaparri au nord du pays. La Réserve Ecologique de Chaparri est la première aire de conservation d’initiative populaire du Pérou. Elle s’étend sur 34412 hectares le long de la côte pacifique.
Grâce à une communauté investie, l’éco-tourisme se développe permettant ainsi une croissance socio-économique de la région portée par ses habitants eux-mêmes. C'est sur ce modèle que des dizaines d'autres réserves se sont développées sur le continent sud américain.
En plus d’être un réservoir pour la biodiversité menacée en grande partie endémique à cette région sèche, la réserve dispose d’un centre de soin et de réhabilitation pour les ours à lunettes, unique ours d’Amérique du sud.
En effet, une grande partie des études menées sur place est consacrée à l’avifaune et aux ours. On estime à une quarantaine d’individus la population de ces derniers, dans la réserve selon le suivi par pièges photos.
Reforest'Action Monde
Reforest'Action Monde Un arbre est planté pour chaque réservation de séjour avec hébergement à EcoZonia.

Certifiée B Corp, Reforest’Action est une entreprise à vocation sociale, dont la mission première est de sensibiliser et d’agir pour les forêts.
En 2021, EcoZonia a décidé de soutenir le programme au Mexique en finançant la plantation de 1175 arbres

Le projet en un coup d'œil

Nombre d'arbres à planter : 240 000 sur trois ans
Espèces plantées : Palo de tinto, Guacimo, Chicozapote, Capulin, Jobo, Guano, Ramon, Corozo, Maculis, Siete colmenas, Pich, Granadillo.
Type de projet : Plantation d'arbres sur des forêts et des terres agricoles dégradés
Période de plantation : entre janvier et février 2022 - 2024

Contexte :

Au Mexique, l’État de Campeche borde deux importantes réserves naturelles : Pantanos de Centlas et Lagunas de Terminos. Dans les zones rurales, les activités anthropiques et le dérèglement climatique ont fortement affecté les écosystèmes. Ce projet soutenu par Reforest’Action et déployé sur 3 ans, vise à reforester l’écosystème endémique du Tintal et à instaurer une zone de conservation sur d’anciennes terres agricoles dégradées. Cette démarche permettra de réimplanter des essences autochtones de la région afin de reconstituer des écosystèmes résilients, puits de carbone, mais aussi de restaurer la multifonctionnalité des espaces.
La plantation d’arbres participera au développement économique des communautés locales. En effet, dans cette région où 60 % de la population vit sous le seuil de pauvreté, la mise en place de pratiques de sylvicultures responsables et durables apparaît comme une solution de premier plan pour relever les défi socio-économiques auxquels les communautés locales font face.
Sur place, le projet est accompagné par Planalto, une entreprise de production rurale, implantée dans l’état de Campeche au Mexique. Modèle d’entreprise productive et responsable, elle œuvre à la mise en place de pratiques de sylviculture et de permaculture dans des zones rurales, privilégiant l’utilisation d’essences natives de la région et des produits de traitement naturels. Se faisant, elle promeut un modèle de reforestation multifonctionnel, qui bénéficie à l’environnement comme aux communautés locales, composées essentiellement de producteurs. Au cours du projet, Planalto supervisera la mise en pépinière des plants sélectionnés, la préparation des sols, les sessions de plantation ainsi que l’entretien et le suivi des arbres plantés.

Le projet de plantation :

Entre 2021 et 2024, 240 000 arbres issus de 12 essences natives de la région sont plantés sur 200 hectares, dont des palos de tinto et des guacimos, essences constituantes du Tintal. Sur place, l’entreprise de production rurale Planalto, accompagnera les communautés locales à toutes les étapes du projet.
La plantation d’arbres de qualité, adaptés aux conditions climatiques de la zone, contribueront à la restauration des sols. La mise en place d’une zone de conservation pour la faune et les écosystèmes naturels est également prévue pour soutenir la préservation des différents écosystèmes et de certaines espèces animales en danger, à l’image du jaguar, espèce endémique de la région.

Bénéfices :

La mise en place du projet engendrera, à terme, plusieurs bénéfices :
  • Les écosystèmes seront restaurés et les phénomènes d’érosion des sols limités
  • Les arbres plantés contribueront à la préservation de la biodiversité et à la protection d’espèces menacées au sein de la zone de conservation : jaguars, singes araignées etc.
  • L’implantation d’un couvert boisé sur la zone favorisera la formation d’un corridor écologique, menant à une rivière proche de la zone du projet, source d’eau précieuse pour la faune
  • Sur le long terme, plus d’un million de tonnes de CO2 par cycles de 10ans seront stockées
  • La plantation des arbres permettra de générer des sources complémentaires de revenus pour les populations locales : fruits, graines, ou encore la teinture de bois, que permettent de produire les essences constituantes du Tintal.

ABConservation Philippines
ABConservation Philippines En 2021, EcoZonia a acheté pour 750€ de matériel pédagogique et a contribué à hauteur de 1250€ à la gestion du centre de sauvegarde de l'association  Arctictis Binturong Conservation.

​Arctictis Binturong Conservation est l’unique association au monde entièrement dédiée à l’étude et à la protection du binturong. Sur l'initiative de deux françaises, l'association s'est donnée 4 missions :
  • Programme d’étude du binturong: Les premières recherches sont lancées aux Philippines et l’équipe travaille en collaboration avec des chercheurs au Laos et en Indonésie.
  • Sensibilisation du public en France et en Europe autour d'événements sur l’espèce dans les parcs animaliers ou sur les réseaux sociaux.
  • Intervention dans les écoles et les villages de Philippines afin de valoriser l'espèce auprès des populations humaines voisines et d'en faire une richesse sociale et culturelle par le développement d'emplois.
  • Programme d'aide au PWRCC (Palawan Wildlife Rescue & Conservation Center). Ce programme a pour but général d’améliorer le bien-être des animaux sauvages captifs du centre de soin de la faune sauvage de Palawan, en rénovant les installations vétustes et en construisant de nouvelles structures plus adaptées aux besoins physiologiques des pensionnaires.
PANTHERA Sénégal Sénégal
PANTHERA Sénégal Sénégal En 2021, EcoZonia a soutenu le programme de Panthera dédié à la protection des lions, des lycaons et de la faune emblématique du Parc National Niokolo-Koba au Sénégal

Ce parc est d'une importance primordiale, aussi bien régionalement que mondialement, pour la conservation d'un ensemble d'espèces de mammifères et d'oiseaux hautement menacées en Afrique de l'Ouest et avec une superficie supérieure à 9.000km², ce parc est le deuxième plus large parc national d'Afrique de l'Ouest.​

​Du fait du déclin constant de sa faune sauvage et de la dégradation localisée de son habitat, le site a été ajouté dans la liste des sites du patrimoine mondiale en péril en 2007 suite aux pressions liées au braconnage, l'orpaillage clandestin, l'incursion du bétail, les faux de brousse et l'assèchement prématurés des étangs et marais. la situation est particulièrement dramatique pour le lycaons car il n'existe plus aucune autre population en Afrique de l'Ouest. Niokolo-Koba abrite la dernière population de lions la plus occidentale qui est complètement isolée de la population voisine la plus proche, située à plus de 1250 Km au Bénin.

​Ce parc national nécessitait donc une attention particulière de toute urgence et en 2011, les autorités sénégalaise ont sollicité Panthera pour réaliser le premier recensement des grands carnivores de NioKolo-Koba et correctement évaluer le statut des espèces menacées. Les résultats obtenus ont démontré que les lions et lycaons étaient dans une situation préoccupantes et que le parc abritait ce qui pourrait être la plus importante population de léopard d'Afrique de l'Ouest.

​La direction des Parcs Nationaux (DPN) et Panthera se sont alors entendus en 2016 pour collaborer et mettre en place un programme conjoint dans le but d'intensifier la protection du parc national Niokolo-Koba et de ses populations menacées de carnivores, lions inclus. Ce programme a alors débuté sur le terrain en juin 2017, dans la partie Sud-Est du Parc, et n'a pas subi d'interruption, et ce malgré la pandémie de covid-19. Au contraire, aujourd'hui, le programme couvre depuis 2021 l'intégralité du parc national.

Wild cats conservation alliance Russie
Wild cats conservation alliance Russie En 2021, EcoZonia a versé la somme de 2450€ pour soutenir le programme Phoenix de la Wildcats conservation alliance.

​Cette ONG internationale œuvre en faveur des félins d'Asie en se concentrant particulièrement sur le tigre et la panthère de l'Amour, deux sous espèces en danger critique d'extinction.
EcoZonia soutient le projet Phoenix qui vise à stabiliser les populations de ces deux espèces dans les régions de Primorié et du sud Khabarovsky. Le quotidien des équipes s'organise autour de plusieurs grandes missions :
  • Suivi par pièges photos des deux espèces et analyses des populations : D'après l'étude des photos, les scientifiques sont en mesure d'identifier les individus, de suivre les déplacements, conflits de territoire et naissances chaque année.
  • Lutte contre les feux de forêts : L’extrême Orient Russe est une région forestière dense souvent prise en proie des flammes. Protéger le milieu de vie préserve les territoires des tigres et panthères.
  • Lutte contre le braconnage : Bien que protégées, ces deux espèces sont encore directement ou indirectement visées par le braconnage et le trafic international. Les gardes forestiers s'assurent du respect de la législation.
  • Education et sensibilisation des habitants voisins à la présence de grands prédateurs à proximité : Réconcilier les hommes et les prédateurs permet d'obtenir des résultats de protection d'espèces très efficaces. Chaque année, un grand festival en faveur du tigre et de la panthère anime les rues de Vladivostok en Russie.
EcoZonia participe à cet événement chaque année et reverse les fonds récoltés à la WCA
Projet Faucon Laggar Birmanie
Projet Faucon Laggar Birmanie Le projet Lugger a été créé à l’initiative de Bob Dalton, un anglais fortement impliqué dans la préservation des faucons.
Conscient du fort déclin des effectifs de faucons laggar (Falco jugger) dans la nature, il a imaginé ce projet afin de renforcer les populations sauvages. En effet, la population sauvage des faucons laggar a diminué de 80% en l’espace de 20 ans.
L’objectif du projet est dans un premier temps d’inventorier tous les oiseaux de cette espèce élevés en dehors du milieu naturel. Depuis une population ex-situ stabilisée et les efforts de conservation de terrain menés en parallèle, il sera alors possible d’envisager la réintroduction de poussins nés en parc animalier.
EcoZonia est le premier parc animalier de France à devenir partenaire de ce projet en accueillant dès son ouverture 2 faucons laggar.
FERUS France
FERUS France En 2021, EcoZonia a financé l'achat de 133 arbres pour favoriser la biodiversité des Pyrénées via le programme api'ours de Ferus.


​FERUS
( « ce qui est sauvage » en latin) est une association française née en 2003 pour la protection des 3 grands prédateurs de la France métropolitaine (l'ours, le loup et le lynx). A travers ses actions, FERUS s’est donné pour objectifs de favoriser :
  • la réussite du retour naturel du loup,
  • le maintien et le renforcement des populations d’ours,
  • le retour et le maintien des populations de lynx.
Depuis plus de 20 ans FERUS milite pour la cohabitation entre les grands prédateurs et les troupeaux domestiques.
Depuis sa création, l’association a mis en place une politique de concertation et de dialogue avec des éleveurs qui reconnaissent aux prédateurs le droit de vivre. FERUS est ainsi présent sur le terrain afin de faciliter cette coexistence. Dans cette démarche, les équipes proposent aux éleveurs et bergers des solutions de protection pour leurs troupeaux et appuient des demandes d'aides auprès de l'état.
Lézard ocellé France
Lézard ocellé France Le département des Pyrénées Orientales comptabilise plus d’une quinzaine d’espèces de reptiles. Parmi elles, le lézard ocellé (Timon lepidus), plus gros reptile d’Europe voit sa population décliner. Aujourd’hui considéré comme « vulnérable », les effectifs de lézards ocellés sont cantonnés à l'Espagne, au sud de la France et à l'ouest de l'Italie. Le lézard ocellé se distingue du lézard vert, également présent sur notre territoire, par les ocelles bleues bordées de noir qu'il arbore sur les flancs.
Lors de sa construction, l’équipe d’EcoZonia s’est rapproché d’un bureau d’étude environnementale afin d’entreprendre une réouverture du milieu et favoriser le retour de nombreuses espèces inféodées à ce milieu. Notre équipe animalière a ainsi fabriqué des pierriers en guise de refuges pour cette espèce thermophile ( = dont la température corporelle dépend de la température extérieure).
Chauves souris France
Chauves souris France Les chauves-souris sont des prédateurs de la nuit. Les observations menées sur le site d’implantation d’EcoZonia ont mis à jour la présence de sept espèces de chiroptères. Le milieu forestier est favorable à la chasse des insectes présents sur le site. En collaboration avec la réserve naturelle de Nyer, l’équipe a installé des « batbox », propices à l’installation des chiroptères en plusieurs zones du site et mènera sur les années qui viennent un suivi des populations de chauves-souris.
LA FLORE LOCALE France
LA FLORE LOCALE France Au total, 187 espèces floristiques ont été recensées sur le parc, ce qui témoigne d’une importante biodiversité. Nous avons la chance d’observer des cortèges de végétation d’exception où l’on retrouve plusieurs espèces patrimoniales. Parmi elles, 3 espèces protégées suscitent une attention particulière de la part de notre équipe : le Glaïeul douteux (Gladiolus illyricus) la Valantie hispide (Valantia hispida ) et du Caroubier (Ceratonia siliqua).

Les actions soutenues sur le terrain

Le rôle d'EcoZonia s'étend au delà de la conservation ex-situ (hors du milieu naturel), il se poursuit sur le terrain : on parle alors de conservation in-situ (dans le milieu d'origine). Les enjeux de conservation menés par EcoZonia sont directement liés à des organismes de terrain, œuvrant dans des écozones particulièrement menacées à travers le monde. Ces associations ont été choisies pour leur sérieux et la rigueur de leurs programmes de sauvegarde dans des hotspots de biodiversité de prédateurs en danger.

Avec l'association EcoZonia Conservation une aide financière et logistique est ainsi apportée aux équipes de scientifiques et naturalistes des pays représentés. Notre volonté est de suivre les programmes de sauvegarde soutenus et de faire rayonner le travail formidable des agents de terrains auprès des visiteurs du parc.

17 espèces de prédateurs à découvrir !

Unique en Europe, EcoZonia est le premier parc dédié aux prédateurs, à la préservation animale et réintroduction en milieu naturel.

Voir les espèces icone fleche blanche
Offrez un cadeau EcoZonia