Conservation Programme d'élevage

Programmes d’élevage pour sauvegarder les espèces

Les parcs animaliers modernes ont pour mission première de participer activement à la conservation des espèces menacées. Afin de s’organiser et de collaborer à grande échelle pour la survie des espèces hors de leur milieu naturel, les parcs animaliers ont créé des programmes d’élevage.

LEAZA (Association Européenne des Zoos et Aquariums) s’organise alors en un réseau européen des parcs animaliers afin de faciliter les échanges entre les établissements membres et différencie trois niveaux de programmes de conservation : les EEPs, les ESBs et les Monitoring.

Ces programmes s’appliquent aux espèces menacées afin d’établir un plan de reproduction qui tienne compte des caractéristiques naturelles d’origine et du patrimoine génétique des animaux. L’objectif principal des programmes d’élevage est d’assurer une population captive pérenne afin de servir de réservoir pour les populations naturelles pour pouvoir renforcer les populations sauvages si aucune autre solution de conservation n’est envisageable.

Souvent ces programmes apportent également un soutien aux programmes de conservation pour la même espèce dans la nature.

Qu’est-ce qu’un EEP ?

Un EEP ( = Ex situ programmes) est un programme de reproduction pour une espèce menacée. Ce programme est géré par un coordinateur européen et/ou international qui s’assure de la gestion de la population de l’espèce dont il a la charge. Aidé par son comité, il a pour rôle de recenser tous les individus présents en parc animalier et de collecter l’information dans un registre généalogique (Studbook). Sur cette base, il réalise des analyses génétiques et démographiques afin de soumettre ses recommandations de reproduction et de transferts auprès des parcs.

Le comité spécialiste de l’espèce est aussi en mesure d’assurer des recherches scientifiques et de prodiguer des conseils dans l’aménagement des enclos, l’étude comportementale, les suivis médicaux etc …

 

Qu’est-ce qu’un ESB ?

Il s'agit de la mise en place du Studbook européen par un  coordinateur qui rassemble toutes les informations concernant l'espèce dont il a la responsabilité de gestion (naissances, morts, transferts, etc.). Ces données sont compilées afin d'effectuer des analyses de population. Grâce aux résultats, le coordinateur peut émettre des avis quant aux transferts opportuns à effectuer entre les différents parcs. En analysant toutes ces données, le responsable peut suivre l’évolution de la population de l'espèce en Europe et peut proposer de transformer le programme en EEP si le besoin s'en fait sentir.

Qu’est-ce qu’un monitoring ?

C’est un niveau plus léger de suivi mis en place par l'EAZA qui concerne des espèces peu menacées dans la nature et dont la gestion en captivité n’est pas prioritaire. Cela correspond à un inventaire des animaux présents dans les parcs animaliers.

 

EcoZonia prend pleinement part à ces programmes. Membre temporaire de l’EAZA dès sa phase de conception, notre volonté est de s’impliquer activement dans ces programmes de reproduction avec l'approbation de cette organisation européenne. Le parc est également membre du comité de l'EEP des dholes (Cuon alpinus) et du monitoring du lion africain (Panthera leo).

En tant que nouveau parc animalier, les territoires des prédateurs présents à EcoZonia ont été conçus suivant les recommandations des coordinateurs des programmes d’élevages. Ainsi, grâce aux avancées scientifiques et à une constante augmentation de notre connaissance des espèces, nous sommes en mesure de leur proposer un environnement de vie pleinement favorable à l’expression de leurs comportements naturels.

EcoZonia accueille dès son ouverture : 6 espèces en EEP et 4 espèces en ESB soit plus de la moitié des espèces mises en valeurs !