vos questions F.A.Q.

5 points clés à respecter

Afin de passer une visite agréable pour tous, merci de:

  • Respecter la tranquillité des animaux :
    soyez discret, avancez lentement, évitez les cris et ne cognez pas aux vitres pour ne pas les effrayer.
  • Respecter les mesures de sécurité :
    restez sur le sentier, n'essayez pas de franchir les barrières ou de toucher des animaux sauvages.
  • Ne pas nourrir les animaux :
    chaque animal possède un équilibre alimentaire qui lui est propre. Sans le vouloir, vous risquez de les rendre malades avec une nourriture inadaptée.
  • Respecter la propreté et la beauté du site :
    Prenez le temps d'observer la nature, laissez les éléments rocheux ainsi que la végétation intacts, le site regorge de biodiversité. Des bacs de tri sélectif sont disponibles dans le parc.
  • Ne pas fumer :
    les feux de forêt sont fréquents dans la région, ensemble, préservons notre environnement.

FAQ Ecozonia - Organiser votre visite

Organiser votre visite

EcoZonia est-il ouvert au public ?

Nous sommes encore en construction. Les premiers animaux arriveront progressivement cet automne/hiver. Il est important pour l'équipe du parc de leur accorder un temps d'acclimatation optimal hors vue du public.
​La date d'ouverture est prévue pour la fin d'année 2020.
​Encore un peu de patience !

Quels sont les moyens de paiement acceptés ?

Nous acceptons les règlement en Carte Bancaire, Espèces et Chèques Vacances.

Combien de temps dure la visite ?

Le temps de visite d'EcoZonia est estimé à 2 h 30 . Les temps de restauration et des rencontres aléatoires avec les soigneurs animaliers et les fauconniers ne sont pas inclus.

​Peut-on sortir et revenir au parc ?

Toute sortie du parc est définitive.

Quels équipements avez-vous pour les bébés et les jeunes enfants ?

Des tables à langer sont installées dans les sanitaires.
Des micros ondes sont à votre disposition à l'accueil et au niveau de la zone de restauration pour réchauffer les petits pots et biberons.

Des portes bébés sont en location à l’entrée du parc au prix de 6 euros avec une pièce d’identité en garantie, dans la limite des disponibilités.
Le parc est accessible avec vos propres poussettes.

Où peut-on manger ? Peut-on apporter son pique-nique ?

Un espace restauration vous est proposé à la mini-ferme catalane. Le food truck gastronomique "Le loup catalan" vous restaure avec des menus de saison élaborés par le chef étoilé et Bocuse d'Or, Laurent Lemal.

Le pique-nique est interdit dans le parc, un espace dédié est mis à votre disposition au niveau du parking.

Peut-on fumer dans le parc ?

Le site bénéficie d'un environnement forestier sec à la biodiversité riche. Afin de limiter tout risque d'incendie, et pour la sécurité de tous, il est interdit de fumer dans l'enceinte du parc (arrêté prefectoral).

Puis-je venir avec mon animal de compagnie ?

Pour des raisons de sécurité et de santé envers nos animaux, seuls les chiens-guides d'aveugles et le chien de troupeau du parc sont autorisés sur le site.

Vous pouvez confier votre chien à la pension "Un poil d'éducation" située à Espira d'Agly, à 10 minutes d'EcoZonia. (Sous réserve de disponibilité)

Le parc est-il accessible en fauteuil / avec poussette ?

EcoZonia est situé en moyenne montagne à l'ombre de la forêt. Nous vous recommandons de porter des chaussures de marche adaptées au terrain.

Des véhicules électriques adaptés sont disponibles gratuitement sur demande pour les PMR.

Le terrain est accessible aux poussettes, cependant, nous vous recommandons d'utiliser des porte-bébés.

FAQ Ecozonia - Les animaux

Les animaux

D'où viennent les animaux du parc ?

Les animaux hébergés à EcoZonia sont nés soit en captivité dans des parcs zoologiques, soit dans des centres d'élevages ou bien sont issus de centres de soins. Les administrations françaises et internationales s'assurent du respect de la législation en vigueur et de l'application de la convention de Washington sur le trafic d'espèces sauvagesA EcoZonia, les animaux non domestiques n'ont pas de valeur marchande, conformément aux directives de  ​l'EAZA.

Le cas des chiens viverrins à EcoZonia
Les chiens viverrins sont nés en milieu naturel. Légalement considérés comme invasifs en Europe (espèce exotique envahissante) les individus recueillis au parc étaient initialement destinés à être euthanasiés.
Ne pouvant être relâchés en milieu naturel au risque de nuire à l'environnement, ils ont été placés à EcoZonia.

Peut-on nourrir les animaux du parc ?

Les animaux du parc ont un régime alimentaire adapté à l'espèce et à chaque individu, approuvé par notre vétérinaire. Certains aliments inappropriés peuvent engendrer de graves conséquences, voire être mortels. Il est donc interdit de nourrir les animaux du parc.

Néanmoins, des granulés seront mis à disposition au niveau de l'espace catalan pour nourrir les chèvres et les moutons. (Quantité journalière limitée et approuvée par les services vétérinaires)

Peux-t-on caresser les animaux ?

La plupart des animaux du parc sont des animaux sauvages et dangereux. Pour des raisons sanitaires, de sécurité et afin de préserver le comportement naturel des animaux il est interdit de franchir les barrières de sécurité et de rentrer en contact avec les animaux. Seuls les soigneurs sont habilités et formés à s'occuper des animaux. Il vous est possible de caresser les animaux de la mini-ferme catalane. Néanmoins, merci de respecter la tranquillité des animaux et de ne pas pénétrer dans l'enceinte des enclos.

Quelle quantité de nourriture mangent les animaux du parc ?

A Ecozonia, la plupart des espèces se nourrissent de viande, mais pas que. Certains animaux sont omnivores et mangent des fruits et légumes comme les ours et d'autres sont complètement végétariens comme les animaux de la ferme catalane. En moyenne, voici la consommation hebdomadaire de nos animaux :

  • Viande : 300kg
  • Fruits & légumes : 420kg
  • Fourrage & granulés : 250kg

Est ce que les animaux sauvages nés en parc animalier peuvent être relâchés dans leur milieu d'origine ?

C'est une question complexe car beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte. Cela dépend entre autres, des espèces, de l'histoire de chaque individu mais également de leur distribution géographique.
Les réintroductions sont rares car souvent, le milieu naturel des espèces menacées est dégradé. Ainsi, EcoZonia apporte avant tout son soutien à des organismes qui développent des solutions durables pour préserver les espèces dans leur milieu naturel – c’est-à-dire qui travaillent à la fois à la sauvegarde de l’habitat et des animaux qui y vivent, tout en sensibilisant les populations locales.
Néanmoins, pour limiter le déclin de certaines espèces et lorsque le milieu de vie est restauré, la réintroduction d’animaux issus de captivité peut être nécessaire pour renforcer les populations sauvages (ex : c'est le cas pour le lynx de padelle)Les animaux sont choisis selon leurs aptitudes génétiques et comportementales.
​La réintroduction d'un faucon Laggar ou d'un vautour moine, prévue dès l'éclosion, est plus aisée que celle d'un grand prédateur comme la panthère. Mais en respectant des protocoles spécifiques – qui peuvent s’étendre sur plusieurs années - il est possible de réintroduire en milieu naturel des individus issus de parents hébergés en parc animalier.

EcoZonia a ainsi postulé pour participer à trois programmes de réintroduction :

  • Faucon Laggar (Falco jugger)
  • Vautour Moine (Aegypius monachus)
  • Panthère de l'Amour (Panthera pardus orientalis)


Une fois réintroduits, il est essentiel de suivre ces animaux afin de s’assurer qu’ils s’adaptent à leur nouveau milieu de vie, qu’ils aient une descendance et contribuent ainsi à renforcer la population sauvage. Leur survie – et le maintien des populations - est étroitement liée à la sauvegarde des habitats et à leur acceptation par les populations humaines locales, les efforts doivent donc être poursuivis même après les réintroductions.

Quelques références pour approfondir le sujet : ​Réintroduction d'animaux nés en captivité (anglais) / ​Analyse du taux de survie de réintroduction chez les carnivores (anglais) / ​Réintroduction expérimentale de la loutre géante d'Asie (anglais) / ​Réintroduction des chouettes de l'Oural