Conservation Programme de réintroduction

Une partie des bénéfices des parcs animaliers est reversée à des programmes de protection des espèces sauvages et de leurs milieux dans le pays d’origine.

Pour renforcer une population d’animaux en danger, ou reconstituer une population disparue, il est parfois nécessaire d’élaborer un programme de réintroduction à partir d’individus nés en captivité. Une telle démarche nécessite des protocoles scientifiques qui peuvent s’étendre sur plusieurs années. Une réintroduction ne peut être un succès que si l’ensemble des acteurs sont sensibles et favorables au projet (institutions gouvernementales, autorités locales, association, population etc).

Malgré ces nombreux obstacles, certains animaux nés dans des parcs animaliers ont pu se reproduire puis être réintroduits pour participer à la sauvegarde de l’espèce.

 
 

Pour les carnivores, la réintroduction est plus complexe que pour d'autres espèces mais pas impossible comme le témoigne les nombreux programmes en place. Les prédateurs sont de plus de formidables espèces parapluies pour tout l’écosystème. Cela veut dire qu’en protégeant les prédateurs, l’équilibre de la chaîne alimentaire est maintenu et que de nombreuses espèces sont elles aussi préservées.

Plusieurs programmes sont à l’étude sur des carnivores dans le monde et notamment un programme qui porte sur la possibilité de réintroduire la panthère de l’Amour.

EcoZonia, est actuellement en relation avec les acteurs de ce projet afin de participer à la sauvegarde de cette espèce au bord de l’extinction.